Apprendre à tenir son crayon

Notre objectif du moment avec Graine 1 est d’apprendre à tenir son crayon.

Dernièrement, j’ai remarqué que Graine 1 tient mal son crayon. Ce n’est pas un problème au niveau de la pince. Le problème c’est qu’elle ne pose ni le poignet ni l’avant bras sur la table. Du coup, elle a le bras, la main et les doigts complètement crispés.

Pourtant, elle le tenait très bien. Mais j’ai fais une erreur, une grosse erreur. Je lui ai laissé à sa disposition des feutres usés. Du coup, pour dessiner, elle tenait le feutre à la verticale en appuyant très fort pour que le feutre fonctionne et laisse une trace. Je devais faire le tri dans les feutres et crayons mais par manque de temps…

Heureusement que je m’en suis rendu compte assez rapidement ( 3 semaines quand même), j’ai fait le tri et je n’ai laissé à la disposition des Graines que des crayons bien taillés (pas de feutres pour le moment). Ce problème devrait ce corriger assez rapidement, vu qu’il n’est pas très vieux.
En tout cas, ça m’aura permis de faire des petites recherches sur le sujet. Je vous partage mes trouvailles ;-).

 

La bonne tenue du crayon

 

Pour apprendre à tenir son crayon, encore faut- il connaître la bonne manière de le tenir.

La bonne tenue du crayon ne se limite pas aux doigts ( pince). C’est un peu plus complexe. C’est tout le bras qui doit être bien positionné.
L’enfant doit tenir son crayon avec trois doigt: le majeur et le pouce qui tiennent le crayon et l’index qui sert de guide. Danièle Dumont, graphologue, explique que ce sont effectivement le pouce et le majeur qui tiennent le crayon. L’index peut être levé lors de la tenue du crayon.

Le crayon doit reposer sur le creux situé entre le pouce et l’index.
Le poignet doit être posé sur la feuille ainsi que l’avant-bras. Il faut veiller ce que l’enfant est une bonne posture, ses épaules doivent être au même niveau.

Il y a de très belle affiches ici pour mieux visualiser.

Il faut donc travailler tout le bras de l’épaule aux doigts soit l’épaule, le coude, les poignets et les doigts. Aucune de ces parties ne doit être crispé. Je vais maintenant vous détailler plusieurs activités pour travailler, délier ces différentes parties et apprendre à tenir son crayon de manière ludique.

kwo0il1qcwhvf2yvqaam7ugress500x353

 

Apprendre à tenir son crayon

 

L’épaule

 

Chez le jeune enfant, c’est une des premières parties à travailler. Vous pouvez lui proposer une grande feuille type A3, que vous accrochez à sa hauteur sur le mur, et un outil scripteur avec lequel vous l’inviter à faire des mouvements amples depuis l’épaule. Cet exercice va lui permettre de délier son épaule. Plutôt qu’une feuille, il peut utiliser des craies sur un tableau noir.

chalk-1551566_640

Des activités plus sportives mais très importante permettront de travailler les épaules: les jeux de ballons comme recevoir et lancer un ballon; jouer avec un ruban.

 

Le coude

 

play-dough-93165_640

Maintenant, l’épaule reste fixe. C’est le coude qui travaille:
– faire des boudins avec de la pâte à modeler,
– étaler de la pâte à modeler ou de la pâte lors des activités cuisine,
– appuyer,
– taper avec un marteau par exemple,
– essorer la salade.

 

Le poignet

 

Vous pouvez proposer à votre enfant des ateliers montessori comme le poinçonnage, le transvasement, les versés, ouvrir et fermer des flacons, fermer et ouvrir des cadena, visser et dévisser.
Proposer à l’enfant de faire de la peinture à doigt avec la tranche de l’index, en faisant des petits traits descendant en posant avant bras et poignet.

Faire de la pâte modeler, empiler des objets, jouer aux jeux de construction, clouer.

 

 

Les doigts

 

Il existe beaucoup d’activités pour muscler les doigts, notamment faire de la pâte à modeler, coller ou décoller des gommettes,enfiler des perles , découper, tamponner, les puzzles  encastrements…

Beaucoup d’activités aussi du côté montessori, notamment les transvasements avec différentes pinces, les versés à l’aide de pipette ( permet de travailler sur la pression exercé par les doigts, utiliser des pinces à linges,…

Voici une vidéo avec des exercices  faire pour délier les doigts, très appréciés par Graine 1.

 

 

À éviter!!!!!

 

Les gros feutres ou crayons ne sont pas du tout adaptés au petites mains. C’est vrai qu’on à tendance à penser qu’ils sont plus facilement manipulable par les enfants. C’est faux!!! Ils sont trop gros et entraîne une mauvaise tenue du crayon.

Mais aussi les feutres usés ou crayons mal taillés obligent les enfants à les tenir avec plus de force et à la verticale. Du coup, les enfants « cassent » leur poignet pour pouvoir laisser une trace sur leur support.

Ainsi que les crayons ou feutres de tailles trop petites poussent les enfants à les tenir à la verticale plutôt que posés dans le creux entre le pouce et l’index.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.